moins d'accident avec la vitesse à 80km/h ?

Passer de 90km/h à 80km/h est-ce une bonne mesure ?

Le 1er juillet 2018 la vitesse réglementaire sur les routes secondaires françaises sera de 80Km/h pour 90 aujourd’hui. C’est une décision contestée qu’à fait le gouvernement de Edouard Philippe, le but étant de faire baisser la mortalité et les accidents sur nos routes. Cette mesure était t-elle nécessaire, portera t-elle ses fruits ? Tous les chiffres seront examinés à la loupe sur une période de deux ans.

Réduire de 10km/h la vitesse autorisée peut sauver des vies

N’oublions pas que même si cette loi fait débat, le but premier du gouvernement est de protéger ses citoyens des violences routières.

Il y a toujours trop de morts, trop de personnes victimes d’un handicap suite à des accidents de voiture ou moto.

Réduire le nombre de victimes d’accidents de la route est une priorité qui est somme toute logique même si elle fait débat et que les opposants sont nombreux.

Il suffit de regarder les courbes concernant les accidents de la circulation routière en France pour constater que leurs évolutions sont plutôt vers la hausse de victimes.

évolution des accidents de la route en France
crédit photo sciencesetavenir.fr

Les demandes d’indemnisation d’accident de la route coutent chères à la société

Il y a effectivement d’autres aspects qui méritent d’être connus concernant les conséquences des violences routières, l’indemnisation des victimes notamment. Les assurances automobiles accumulent les dossiers, les demandes de réparation de préjudices corporels sont couteuses. On ne peut pas ignorer non plus toutes ces familles confrontées à un handicap accident. Les arguments du gouvernement sont donc légitimes, passer de 90 à 80Km/h sur les routes secondaires peut sauver des vies, le temps de freinage est évidemment diminué de plusieurs mètres tout comme la distance d’arrêt.

Pour mieux comprendre ce qu’entraine un accident de la route vous pouvez visiter ce site qui accompagne les victimes de la route pour leur indemnisation de préjudice corporel. On se rend mieux compte des motivations des porteurs de la mesure concernant la limitation à 80Km/h !