Conseils pour améliorer l’étanchéité de sa toiture

La toiture est certainement la partie de la maison la plus exposée à diverses agressions. Les intempéries répétitives et le changement des saisons participent à sa dégradation. À cela s’ajoute le développement des mousses et des algues sur sa surface. Ces éléments accentuent la porosité des tuiles. Ce qui favorise les problèmes d’humidité. Pour que la couverture retrouve son étanchéité d’antan, la réalisation de travaux de toiture s’impose. Vous pouvez trouver dans cet article nos conseils pour améliorer l’étanchéité de votre toit.

Quand peut-on affirmer qu’une toiture est étanche ?

On dit qu’une surface est « étanche » lorsqu’elle est impénétrable pour les fluides. Concernant la toiture, elle est étanche lorsqu’elle ne permet aucune infiltration  qu’il s’agisse du froid ou de l’humidité. En effet, l’étanchéité de celle-ci garantit un meilleur confort pour les résidents de la demeure. Néanmoins, la toiture ne doit pas permettre la pénétration des eaux de pluie et de l’air à l’intérieur de l’habitacle. Notez que ces éléments peuvent être à l’origine de sérieux dégâts. Il y a par exemple le ramollissement de la charpente. La persistance des problèmes d’humidité conduirait même, à long terme, l’affaissement du toit.

À quoi est dû le défaut d’étanchéité de la toiture ?

Outre ce qui a été mentionné précédemment, le problème d’étanchéité peut provenir d’autres phénomènes. Vous pouvez faire appel à cette entreprise de couverture dans le 17 pour qu’elle en détermine les sources. Parmi ces phénomènes, on citera :

Le manque d’étanchéité des solins

Les solins permettent de réunir deux espaces entre elles. On s’en sert par exemple pour faire le raccord entre la toiture et une cheminée. Ils sont souvent faits à base d’enduit ou de mortier. Toutefois, les problèmes d’étanchéité surviennent quand ils s’altèrent ou quand ils n’ont pas été correctement appliqués sur le support.

L’absence d’un écran de sous-toiture

L’installation d’un écran de sous-toiture n’est pas exigée par les normes de la construction. Malgré qu’elle ne soit pas obligatoire, la mise en place d’un tel élément est toujours conseillée. En effet, il permet une étanchéité optimale de la couverture.

La détérioration des tuiles

Suite à une averse ou un coup de vent violent, vos tuiles peuvent se casser. Pourtant, une telle situation favoriserait les infiltrations d’air et d’eau. Pour éviter qu’elle ne cause des dégâts colossaux, le remplacement des tuiles cassées est indispensable. En outre, il est crucial d’inspecter son toit régulièrement, surtout après de violentes perturbations atmosphériques.

Comment obtenir une toiture parfaitement étanche ?

Pour obtenir une imperméabilité sans faille, des travaux de toiture devront être exécutés. Cependant, la solution à adopter diffère en fonction du résultat recherché. Nous vous recommandons de contacter une entreprise de couverture. Vous pourrez ainsi bénéficier de bons conseils.

L’étanchéité à l’air de la toiture

Avec un toit non étanche, les courants d’air froid passent facilement. Ce qui a pour conséquence l’instabilité de la température à l’intérieur de la maison. Il existe deux solutions pour mettre fin à ce désagrément. D’une part, il y a l’isolation thermique par l’intérieur (ITI) et d’autre part, l’isolation thermique par l’extérieur de la toiture (ITE). Les professionnels ont surtout recours à cette deuxième technique jugée plus efficace. En effet, les isolants seront installés à l’extérieur et formeront une enveloppe autour de la bâtisse. Ce qui supprimera les ponts thermiques. De plus, la consommation énergétique sera considérablement réduite.

En outre, l’étanchéité à l’air peut être garantie grâce à la mise en place de plusieurs couches d’isolants entre la charpente et la couverture. C’est la méthode « Sarking ». Elle peut également être assurée avec l’installation de panneaux autoportants également appelés « panneaux sandwichs autoportants ».

L’étanchéité à l’eau de la toiture

À part le remplacement des tuiles casées, les problèmes d’infiltration d’eau peuvent être résolus en entretenant la toiture régulièrement. Pour éviter les stagnations d’eau, l’enlèvement des végétaux indésirables et de toutes autres salissures est nécessaire. Après le nettoyage de la toiture, l’application d’un produit hydrofuge est préconisée.

Vous pouvez également envisager la pose d’un écran de sous-toiture. Il s’agit d’un film protecteur qu’il faudra dérouler sous la couverture. Lorsqu’il pleut, ce matériau acheminera vers les gouttières l’eau non filtrée par les tuiles. Il évite aussi le soulèvement de ces dernières en cas de vent violent. À titre d’information, on distingue trois sortes d’écrans de sous-toiture, à savoir l’écran haute perméabilité à vapeur (HPV), l’écran réfléchissant et l’écran non respirant.

Concernant les toitures plates ou toits-terrasses, la pose d’une chape bitume sur l’isolant ou sur l’élément porteur peut améliorer leur étanchéité. Cette opération nécessite l’utilisation d’un chalumeau. La chape bitume est un revêtement spécifique qui se présente sous forme de rouleau.